Uncategorized

Les huiles essentielles

Comme vous le savez, une des particularités de nos créations est l’utilisation d’huiles essentielles thérapeutiques ( Aromathérapie). Il est important pour nous de vous informer sur le sujet, puisqu’il y a une différence à faire avec les parfums synthétiques. Nous utilisons les deux, mais leur composition et les effets sont bien différents l’un de l’autre.

Qu’est ce qu’une huile essentielle?

L’huile essentielle est 100% pure et comporte le nom latin de la plante et le pays d’origine dont elle est extrait. Elles sont retirées à partir de plantes ( fleurs, graines, fruits, racines, feuilles, bois, zeste, etc) par un procédé spécifique de distillation. C’est pourquoi les huiles essentielles thérapeutiques ont plusieurs vertus, que ce soit pour traiter les problèmes cutanés ou par son action thérapeutique psycho-émotionnelle. En effet, selon les études scientifiques les médecines alternatives utilisent les composants des huiles essentielles comme composants actifs dans le but de modifier l’humeur & les fonctions cognitives des personnes. Ainsi, les huiles essentielles possèdent un vrai potentiel thérapeutique. Elles peuvent renfermer une centaine de molécules, dont chacune comporte des propriétés particulières (antiseptique, bactéricide, immuno-stimulante, décongestionnante, apaisante, anti-spasmodique, stimulante, anti-inflammatoire, etc…).

L’utilisation des huiles essentielles dans un but préventif, curatif ou de mieux-être est une spécialité (une branche de la phytothérapie) qui se nomme l’aromathérapie. Celle-ci a une visée thérapeutique lorsqu’elle a pour objectif de traiter un symptôme précis, qu’il soit d’ordre physique ou psycho-émotionnel, mais elle peut également permettre d’accéder à la sérénité et à la détente. L’huile essentielle se veut un compagnon à la fois olfactif et thérapeutique de votre quotidien. Il est a noté que l’aromathérapie n’est pas une thérapie de remplacement au traitement médical pour des maladie sévères.

En effet, l’aromathérapie peut aider à réduire le stress et l’anxiété tout en procurant une sensation de calme et de bien-être. On y a eu recours pour favoriser la relaxation et améliorer le sommeil. Certaines études ont montré que, lorsqu’elle est utilisée en association avec la massothérapie, l’aromathérapie peut aider à soulager la dépression pendant de courtes périodes.

Les huiles essentielles peuvent donner d’innombrables bienfaits aux femmes enceintes et les bébés lorsqu’elles son utilisées avec précautions (Nous vous conseillons d’en parler à votre médecin ou à un spécialiste de l’aromathérapie avant d’utiliser des huiles essentielles pures).

Le règne végétal compte plusieurs centaines de milliers d’espèces. Seulement quelques centaines d’entre elles peuvent produire un liquide en quantité suffisante pour qu’on puisse les extraire. Elles contiennent des substances actives très puissantes qu’on doit utiliser avec précautions. Ses précautions doivent être davantage prises en considération lorsque l’utilisation est topique. Dans notre cas, elle est diluée dans la constitution du savon. Ce qui est nettement moins valable. Par le procéder de la fabrication du savon, ses effets sont diminués. Il est appuyé que pour l’utilisation de 10 ml d’huile essentielles pour 1kg de savon, les effets secondaires sont alors non considérables (Saura Zellweger, 2010).

Les effets secondaires

L’effet secondaire le plus courant de l’aromathérapie est la réaction cutanée, comme l’éruption cutanée ou l’urticaire. Avant d’utiliser une huile essentielle, faites toujours un essai sur une toute petite surface de peau pour vous assurer de l’absence de réaction.

N’utilisez pas d’huiles essentielles sur une région où il y a un cancer de la peau ou sur une région présentant une réaction cutanée causée par la radiothérapie.

Certaines huiles essentielles peuvent provoquer une réaction de photosensibilité, c’est-à-dire rendre la peau plus sensible aux rayons du soleil.

Certaines personnes ont éprouvé des troubles respiratoires après avoir inhalé des huiles essentielles. Si vous souffrez d’asthme, d’une maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC) ou d’un autre trouble respiratoire, faites preuve de prudence avec l’aromathérapie inhalée jusqu’à ce que vous sachiez si l’huile essentielle affectera votre respiration ou non.

Ne mangez pas ou ne buvez pas d’huiles essentielles. Elles peuvent être toxiques si on les ingère.

Précautions

Il est préférable de parler à votre médecin concernant l’utilisation des huiles essentielles topiques seules si vous être enceinte ou avez un enfant de 6 ans et moins.  Sachez que la plupart des huiles essentielles peuvent être utilisées en toute sécurité lorsqu’elles sont utilisées de manière responsable. De plus, en étant diluée dans le savon, les réactions indésirables sont minimes et quasi inexistantes. Il est toutefois recommandé qu’à partir du 4ième mois de grossesse seulement, une faible dose d’huile essentielle est autorisée en usage topique. C’est à ce moment que la femme enceinte pourrait utiliser des cosmétiques à base d’huiles essentielles, mais avec prudence.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *